Rencontres pour les chiens et leurs maîtres

Tueurs en série, escrocs célèbres, malédictions

La construction en briques de bois

Pierres fines, précieuses, collection

Peine de mort, pour ou contre, votez.

Tous les aphrodisiaques

Se soigner avec les couleurs

Trésors divers à découvrir



Gilles de Rais, Maréchal de France qui après avoir été le compagnon de chevauchée de Jeanne d'Arc s'adonna à l'alchimie et au satanisme. Accusé d'avoir violé et tué plus de 140 enfants et adolescents, il finira sur le bûcher en 1440. Pour la petite histoire ce personnage très controversé ne cessa d'inspirer l'imaginaire populaire et l'on vit en lui le modèle de 'Barbe-bleue'. Son trésor en liquidité serait toujours dissimulé dans l'une des cryptes secrètes de son château de Tiffauges.  

En 1661 le village de Falvy fut envahi par les Espagnols. Pour protéger la cloche de leur église des envahisseurs, les habitants l'immergèrent dans l'étang voisin. Une inscription gravée en haut d'un des murs de l'église en témoigne. En effet on peut y lire : 'En l'an de grace 1661, la grosse cloche de Falvi a été 'vasé' (orthographe de l'époque). La tradition raconte qu'on entend encore tinter la mystérieuse cloche...

Les tonneaux d'or du chancelier du Prat.

C'est parce qu'il espérait pouvoir acheter son élection en tant que pape que le chancelier Antoine du Prat avait accumulé dans un caveau secret de son château de Nantouillet quelques 400 000 écus cachés dans des tonneaux. La révélation à François 1er de l'existence de cette fortune le rendit suspect et fut cause de sa disgrâce. Il mourut en 1535. Aussitôt le roi investit son château, tous les biens du chancelier furent saisis mais son trésor resta introuvable. Le château de Nantouillet repose sur un système complexe de souterrains où fort probablement… repose les tonneaux d'or.

L'épée de Jeanne d'Arc
L'épée de Jeanne d'Arc, cette épée qui la suivit dans toutes ses campagnes, cette épée que Jeanne cassa en frappant de son plat des prostituées qui suivaient son armée et la déshonoraient est un objet hautement symbolique. Au cours de son procès, elle n'a jamais révélé où elle l'avait cachée. Cette arme devenue inutilisable Jeanne l'a fort probablement confiée au monastère de Notre-Dame-des-Ardents où la Pucelle séjourna en mars 1430. L'église existe toujours et l'épée serait scellé derrière l'un des pilliers où l'un des murs de la Chapelle ou Jeanne d'Arc priait.

Les 4 trésors de l'abbaye de Jumièges
Une abbaye à l'histoire mouvementée… 4 trésors y seraient enfouis !!! D'abord une statue en or représentant Saint Philibert (617 – 684), fondateur de l'abbaye de Jumièges et de Noirmoutier ; elle serait enterrée près de l'if du cloître encore debout de nos jours. Le second trésor serait des pièces d'or provenant de la rançon que les Anglais avaient exigé contre la libération de Jean le Bon capturé à Poitiers en 1356. Aprenant la mort du Roi, les moines auraient enterré ce trésor dans les grottes 'des Trous-Fumeux' ou des 'Trous-de-Fer'. Le troisième trésor sont les cloches de Jumièges enterrées par les moines durant la Révolution Française près de l'abbaye au lieu dit 'Fosse-Piquet'. Quant au quatrième trésor, on recherche toujours la cassette de bijoux d'Agnès Sorel (1422-1450) favorite de Charles VII. Craignant d'être assassinée, elle l'aurait murée quelque part dans le château du Mesnil-sous-Jumièges.

Les florins d'or du pape Clément V
L'analyse du testament du pape Clément V mort en 1314 mais écrit en 1312 révèle l'existence d'un magot de 600000 florins d'or que l'on ne retrouve pas dans sa succession. Fort probablement détourné de la trésorerie des Etats Pontificaux, ce magot est certainement encore muré dans un pièce secrète du château de Villandraut bâti sur un ensemble de souterrains.

Le trésor des templiers
La tradition orale veut qu'en 1307, sachant son arrestation imminente, Jacques de Molay, le dernier Grand Maître de l'Ordre du Temple aurait confié le trésor et les archives des Templiers à son neveu Ginchard de Beaujeu. Celui-ci aurait alors dissimulé le trésor dans une des salles de son château d'Arginy près de Charentay... La forteresse est à présent en ruine et le trésor n'a jamais été retrouvé.

Forêt de Brotonne
Le caveau de la Reine Frédégonde C'est Grégoire de Tour, historien de son état qui révéle que la reine mérovingienne Frédégonde (545-597) avait fait aménager une crypte secrète en forêt de Brotonne non loin de son palais aujourd'hui disparu, crypte dans laquelle elle entassait tous ses trésors. Cette cachette n'a jamais été retrouvé bien que l'on sache approximativement où se situait son palais.

Trésors divers 2