Rencontres pour les chiens et leurs maîtres

Tueurs en série, escrocs célèbres, malédictions

La construction en briques de bois

Pierres fines, précieuses, collection

Peine de mort, pour ou contre, votez.

Tous les aphrodisiaques

Se soigner avec les couleurs

Les incroyables histoires des gagnants du Loto



Le Loto fête ce soir ses 25 ans sur France 2. A ce jour, le jeu de hasard le plus prisé des Français a distribué 127 milliards de francs et fait 7 500 millionnaires ! Beaucoup d'entre eux ont vécu des histoires extraordinaires et parfois... dramatiques.

CE SOIR, à 20 h 50, sur le plateau de l'émission spéciale présentée par Patrick Sébastien et Sophie Davant, quelques-uns des plus gros gagnants du Loto raconteront des histoires étonnantes. Car si la grande majorité des chanceux savent garder la tête froide (84 % d'entre eux ne changent pas vraiment de mode de vie) et font prudemment fructifier leur fortune sur des comptes rémunérés, certains de ces nouveaux millionnaires vivent des destins exceptionnels. Avec plus ou moins de bonheur.

Une amitié indéfectible.
C'est peut-être la plus belle histoire du Loto. Clémence et Robert, qui ont travaillé ensemble pendant vingt ans, avaient l'habitude de jouer ensemble. Au début des années quatre-vingt-dix, la retraite les sépare, Robert rejoint sa famille dans la Vienne, Clémence reste en région parisienne. Elle continue tout de même à jouer pour deux au Loto. En 1992, le gros lot tombe : 8 millions de francs (1,22 million d'euros) !
Sans rien dire à Robert sur ce gain extraordinaire, elle lui annonce qu'elle joue pour deux depuis un an. Robert ne bronche pas et lui envoie un chèque de 1 500 F pour s'acquitter de sa part. En retour, Clémence lui envoie son pactole de 4 millions !

Le cambrioleur malchanceux.
En 1998, Daniel gagne 6 millions de francs (910 000 €). Avec cette cagnotte, ce quinquagénaire espère couler des jours heureux et se mettre à l'abri après des années de... cambriole, mais les enquêteurs de la gendarmerie le rattrapent avant de l'écrouer pour cinq cambriolages. Il perd la tête et renie son amie. L'argent lui a fait « péter les plombs », comme il dit.

Philippe est érémiste quand il touche 10 millions de francs (1,52 million d'euros) en juillet 94. Son amie Marie-Ange est enceinte de sept mois mais il flambe à tout va. Parties de poker, voiture de luxe et moto sportive. Le couple se sépare à peine plus d'un mois après et ne communiquent plus que par avocats interposés. Revenu à la raison, Philippe s'excuse en bredouillant en direct à la télévision et le couple se marie finalement en septembre 1995.

Il sauve les salariés en difficulté.
En décembre 1995, Bruno, un ancien directeur adjoint d'une banque de Dunkerque, empoche 70 millions de francs (10,67 millions d'euros) et investit dans une entreprise en redressement judiciaire. Il devient finalement le PDG de la société, spécialisée dans la viande, et sauve 49 emplois. Son seul caprice, une paire de santiags chez Eram !

Têtes en l'air.
En juin 1997, quatre collègues de travail de Bourg-en-Bresse font grille commune et partent en vacances sans se préoccuper du résultat du tirage. Il faudra plusieurs semaines à la Française des jeux pour les retrouver et leur donner plus de 10 millions de francs (1,52 million d'euros).

Le miraculé.
Après avoir dilapidé en quelques mois les 3 millions gagnés en 1980, Gérard, un ancien routier toulousain, retente sa chance et remporte une nouvelle fois la mise : 17 millions de francs (2,59 millions d'euros). En empochant cette deuxième cagnotte, le miraculé du Loto déclare : « Maintenant, je sais ce qu'il ne faut pas faire ! »

Désillusion familiale.
Avec ses 21 millions de francs (3,2 millions d'euros) remportés en février 1998, Pierre pensait pouvoir profiter de la vie et regoûter au bonheur familial. Il le croyait, quand peu de temps après le gain, son ex-épouse et ses deux filles l'ont recontacté. Les retrouvailles ont tourné court et se sont terminées au tribunal. Ses filles, estimant que leur père était manipulé par des amis profiteurs, voulaient le placer sous tutelle. Elles n'ont pas réussi à convaincre la justice.

Gagnants loto 2