Rencontres pour les chiens et leurs maîtres

Tueurs en série, escrocs célèbres, malédictions

La construction en briques de bois

Pierres fines, précieuses, collection

Peine de mort, pour ou contre, votez.

Tous les aphrodisiaques

Se soigner avec les couleurs

Yahoo story

Jerry Yang et David FiloÀ l'origine, Yahoo! est un annuaire Web, le « Guide de Jerry pour le World Wide Web ». L'acronyme Yet Another Hierarchical Officious Oracle est souvent cité comme signification, mais ses créateurs Jerry Yang et David Filo, qui devaient choisir un nom de projet commençant par un « Y » pour s'inscrire dans la nomenclature des projets informatiques de l'Université Stanford, affirment avoir choisi le nom à cause des « Yahoos », créatures des Voyages de Gulliver de Jonathan Swift.
En 1995, Ziff Davis Inc., depuis racheté par CNET, lance le magazine Yahoo! Internet Life, originellement sous le nom ZD Internet Life. Le magazine était destiné à accompagner et compléter le site web. Yahoo! réalise son offre publique d'entrée en bourse le 12 avril 1996, vendant 2,6 millions d'actions à 13 dollars l'unité. Sa capitalisation est de 43 milliards de dollars américains en début mars 2005.
La filiale française Yahoo! France, dont Ziff Davis France est au départ actionnaire minoritaire, est lancée en septembre 1996, et devient en moins d'un mois la première destination du Web hexagonal en termes de trafic, dépassant son concurrent direct, l'annuaire francophone Nomade. La popularité de Yahoo! augmentant, de nouveaux services sont offerts transformant petit à petit l'annuaire Web en portail d'où l'utilisateur peut s'adonner à toutes les activités associées avec l'Internet. On y trouve le service Yahoo! Mail (comportant un carnet d'adresse, un calendrier et un bloc-notes), un client de messagerie instantanée, l'hébergement de listes de diffusion, des jeux en ligne, des weblogs avec Yahoo! 360° et des chats, mais aussi des portails d'information variés (économie, actualités, sports, etc.).
Beaucoup de ces services reposent, au moins en partie, sur des services indépendants que Yahoo! a acquis au fil du temps - tel que l'hébergeur GeoCities, eGroups ou Rocketmail. Beaucoup de ces acquisitions sont controversées et peu populaires auprès de certains utilisateurs, Yahoo! modifiant les termes du service. La société prétend par exemple posséder des droits intellectuels sur le contenu des serveurs, ce que les anciennes sociétés ne faisaient pas. La société s'étend entre 1996 et 2009 à de nombreux territoires en Europe, Asie et Amérique du Sud.
La concurrence de certaines jeunes pousses locales reste rude pour Yahoo! dans certains pays, et Yahoo! se retirera peu à peu des marchés scandinaves, et ne s'impose à Taïwan que grâce à l'acquisition du portail local Kimo. Yahoo! en espagnol, au départ visant l'ensemble de l'Amérique latine (Yahoo! Mexico et Yahoo! Argentina seront lancés par la suite), se recentre au début des années 2000 sur l'audience hispanisante américaine, notamment à travers des partenariats avec Univision.
À la fin 2002, Yahoo! commença discrètement à améliorer ses services de recherche en acquérant des technologies concurrentes. En décembre 2002, la société acquiert Inktomi et, en juillet 2003, Overture Services, Inc.1, et par ce biais les moteurs de recherche tels qu'AltaVista et AlltheWeb. Le 18 février 2004, Yahoo! abandonne les résultats fournis par Google et revient à sa propre technologie de recherche (Yahoo! Search technology, YST) qui inclut (depuis mars 2005) les vidéos. Le 25 mars 2004, Yahoo! acquiert le moteur de comparaison de prix Kelkoo.
En octobre 2005, Yahoo! et Microsoft décident de rendre interopérables leurs logiciels de communication instantanée, Yahoo! Messenger et MSN Messenger. Il s'agit d'une stratégie qui aurait été invraisemblable encore deux ans auparavant. En décembre 2005, Yahoo! lance Yahoo! Answers (en français Yahoo! Questions/Réponses), un site collaboratif permettant aux utilisateurs de poser des questions à la communauté qui y répond directement. Le 18 juin 2007, Jerry Yang reprend le poste de PDG, après que Terry Semel eut démissionné de ce rôle. Le 1er février 2008, Microsoft annonce son intention de racheter Yahoo pour 44 milliards de dollars. Le 11 février 2008 le conseil d'administration de Yahoo! refuse la proposition de 44 milliards de dollars, la jugeant insuffisante dans l'intérêt de l'entreprise et de ses actionnaires. En novembre 2008, Yahoo! se sépare du comparateur de prix Kelkoo racheté par le groupe Jamplant.
Le 14 janvier 2009, Carol Bartz devient le nouveau PDG de Yahoo! et met en place un large plan de réorganisation au sein de la société. Le 29 juillet 2009, après deux ans de tractations, Microsoft et Yahoo! ont décidé de former une alliance dans certains domaines liés à Internet. Pendant les deux premières années selon le PDG de Microsoft Steve Balmer, Microsoft perdra environ 300 millions USD puis obtiendra des bénéfices